Comment se déroule une consultation de voyance ?

Mis à jour : janv. 26

Vous avez envie de réserver une consultation avec un professionnel de la voyance mais un doute subsiste ? Cet article est fait pour vous ! À travers celui-ci, vous y trouverez les réponses à toutes vos interrogations concernant une consultation de voyance.





1/ C’est quoi la voyance ?


La voyance c’est la capacité ou la faculté qu’a une personne de recevoir et d’interpréter des flashs, c’est-à-dire des informations sur le passé, le présent et l’avenir. La voyance n’est donc pas que la vision du futur, mais bien un ensemble de processus permettant d’appréhender dans sa globalité une situation. À cela peut s'ajouter la faculté de percevoir des informations auditives, olfactives, gustatives ou tactiles.


Concernant la cartomancie, celle-ci désigne le fait de tirer les cartes et de pouvoir les interpréter. Elle est donc intimement liée à la voyance, car elle peut être un outil pour recevoir des informations. La taromancie, quant à elle, est l’art de tirer les cartes de tarot.


2/ La voyance, ça date de quand ?


À la différence de l’astrologie, considérée comme étant relativement récente car nécessitant des connaissances astronomiques et mathématiques, la voyance est, quant à elle, bien plus ancienne.


En effet, c’est un sujet qui intéresse l’homme depuis la nuit des temps, celui-ci ayant toujours cherché à connaître son avenir. On en retrouve les traces dès l’Antiquité où l’homme se servait essentiellement d’entrailles d’animaux ou du feu afin d’interpréter des présages.


De même, il a été retrouvé des représentations d’oracles datant de la Grèce Antique, à l’âge où les pythies sont apparues. Celles-ci avaient pour rôle de prédire l’avenir dès le milieu du VIIe siècle avant J-C. Par la suite, ce seront des devins officiels qui rempliront cette tâche.


Au Moyen-Âge, on retrouve également des traces de cet art divinatoire, avec des femmes visionnaires telle que Hildegarde de Bingen, ou encore Nostradamus, célèbre médecin de Charles X, connu pour ses prophéties au temps de la Renaissance.


Le XVIIIe siècle marquera la démocratisation du Tarot ésotérique, grâce au cartomancien Eteilla, ainsi que les prédictions de la célèbre Mlle Lenormand, voyante attitrée de Napoléon.


D’autres voyants se sont rendus célèbres par la suite comme Adèle Moreau au XIXe siècle ou Marcel Belline, pendant le siècle suivant.


Au XXe siècle, voyance et astrologie deviennent intimement liées. Les supports utilisés pour réalisés les prédictions puisent tant dans l’ancien que le moderne. On use de tarot, boule de cristal, numérologie, chiromancie, astrologie ou encore graphologie. La voyance fait ses premiers pas dans la presse, et on voit fleurir dans les quotidiens et hebdomadaires les premiers horoscopes.


Avec la modernité, la voyance s’intègre également dans les médias naissants : télévision, radio, internet, elle est incontournable. Néanmoins toujours un peu maltraitée, et fréquemment décrédibilisée, elle se renouvelle en s’associant à la psychologie ou encore à la psychanalyse. Popularisée et populaire, nombreux sont ceux qui font appel à un voyant, inconnus ou célèbres, mais elle reste néanmoins plus discrète dans son recours qu’elle ne le fut à ses débuts.


3/ C’est quoi la différence entre un voyant et un médium ?


La plupart des médiums sont également voyants, mais tous les voyants ne sont pas médiums. La voyance est quelque chose d’intuitif, qui fait appel à tous les sens, que ce soit la vue, l’ouïe, l’odora ou même le toucher, dans le but de recueillir des informations.


Un médium, quant à lui, est une personne qui a la faculté de communiquer avec les défunts. Par contre, gardez bien en tête que les médiums ne peuvent pas contrôler qui sont les personnes qui vont se présenter à eux lors d’une consultation. Il se peut donc que vos proches décédés ne se manifestent pas lors d’une séance de médiumnité, même si vous l’auriez souhaité.


Certains voyants ont également cette capacité de communiquer avec les défunts, voir même les animaux, mais pas tous.


4/ Est-ce qu’il y a une différence entre une consultation de voyance par visio ou par téléphone, par rapport à une consultation en face à face ?


En réalité, cela n’impacte en aucun cas la qualité d’une consultation. Certains préfèrent même travailler seulement par visio ou par téléphone afin de ne pas être distrait par le consultant, pour pouvoir se concentrer uniquement sur leur intuition lors de la session.


5/ Comment se préparer avant ma consultation de voyance ?


Le mieux est de préparer ses questions en amont de la consultation. Les voyants préfèrent souvent commencer la séance sans avoir beaucoup d’informations sur vous afin d’être le plus objectif possible, mais ils seront amenés à vous demander l’objet principal de votre consultation. Essayez alors de formuler une question claire. Celle-ci peut-être générale ou plus spécifique.


Les voyants sont conscients qu’une consultation peut-être un exercice stressant pour vous, surtout si vous n’en avez jamais eu avant, alors n’hésitez pas à le leur dire en début de séance afin qu’ils puissent vous rassurer.


6/ Comment se déroule une consultation ?


Cela peut varier selon les praticiens. Mais, globalement, en début de séance, le professionnel va vous demander pourquoi est-ce que vous souhaitez le consulter aujourd’hui : nul besoin d’entrer dans les détails, ceux-ci ont, généralement, seulement besoin de savoir qu’elle est votre question principale.


Exemple de questions : vais-je bientôt trouver l’amour ? Faut-il que je change de travail ? Je suis en train de monter une entreprise, vais-je réussir ? Je suis en couple actuellement, est-ce ma relation va durer ? etc.


Généralement, la suite de la consultation se déroule plutôt comme une conversation : en effet, au cours de la discussion, le professionnel va interpréter des signes qu’il reçoit afin de vous les délivrer. Il peut s’appuyer sur des outils, tel que des oracles, des tarots ou des pendules, ou bien travailler seulement avec les flashs qu’il reçoit.


Ils vous demanderont généralement si vous avez des questions supplémentaires par rapport aux informations qu’ils ont reçu. De même, n’hésitez pas à leur demander des clarifications ou des approfondissements concernant les points qui ont été soulevés durant la consultation.


Lors de la séance, prenez de quoi noter, que ce soit un ordinateur, un carnet ou une feuille blanche, afin d’écrire ce que les professionnels vous diront. En effet, la masse d’informations qui peut ressortir lors d’une consultation peut-être assez importante, c’est pourquoi il peut-être intéressant de se replonger dans ses notes, soit juste après la séance, ou même quelques temps après, afin de se rappeler ce qui avait été dit au cours de celle-ci.


Un exercice intéressant à faire est de comparer ce qu’il nous avait été dit lors de la consultation, avec ce qu’il s’est passé sur les derniers mois séparant la séance de votre situation actuelle, afin de voir si les informations qui vous ont été données se sont réalisées ou non.


7/ Est-ce que le professionnel va me dire des choses que je ne souhaite pas savoir ? J’ai peur des mauvaises nouvelles…


Pour reprendre une métaphore, pensez au Choixpeau Magique dans Harry Potter. Lors du choix de sa maison, le chapeau assigne Harry à la maison Griffondor, car celui-ci ne veut surtout pas rejoindre la maison Serpentard.


Et bien la voyance, c’est un peu la même chose. Si vous êtes clair dans votre tête sur le fait que vous ne voulez pas savoir certaines informations, alors le professionnel ne les soulèvera pas. En effet, une consultation est faite pour vous, selon vous : les informations qui parviendront au voyant ne concerneront donc que les questions que vous souhaitez soulever.


Ne perdez jamais à l’esprit, également, que les informations qui vous sont données par un voyant ne sont jamais figées dans le temps. Vous seul êtes maître de votre destin. Les informations données par un professionnel sont donc intimement liées au contexte et à l’état d’esprit dans lequel vous vous trouvez lorsque vous le consulté.


Libre à vous de faire vos propres choix, même si ceux-ci ne vont pas forcément dans le sens de ce qui vous aura été conseillé.


8/ Quand puis-je consulter ?


Quand vous en ressentez le besoin. Une consultation n’est pas forcément liée au fait que vous éprouvez des difficultés ou que vous avez des problèmes dans votre vie. En effet, il peut être bon de consulter lorsque vous avez des doutes, des coups de mou, du stress, des interrogations, mais également lorsque vous avez seulement envie de changement ou de faire le point.


La fréquence de consultation, c’est donc vous qui la choisissez. Si vous avez une nouvelle question ou si des faits nouveaux sont apparus, vous pouvez tout à fait ressentir le besoin de re-consulter.


L’essentiel est de ne pas consulter sur un temps trop rapproché concernant les mêmes questions, car les réponses du professionnel ne vous seront pas d’une grande aide vu que votre situation n’aura pas évolué.


CONCLUSION


Ce qui est important, c’est que vous restiez acteur de votre vie, notamment en mettant en place des actions. Une voyance vous apporte de éléments nouveaux ou vous éclaire, mais c’est vous qui avez le contrôle de votre vie.


N’oubliez pas qu’une consultation de voyance est une expérience forte et enrichissante, qui pourra apporter des réponses à vos questionnements. Celle-ci doit avant tout être une discussion honnête et bienveillante afin de vous donner les clés pour continuer votre chemin de vie sereinement.


Une consultation de voyance peut faire peur, mais c’est au final un véritable moment pour prendre soin de soi et être en connexion totale avec soi-même, en toute bienveillance.